in ,

Boosie Badazz pense aux disparus dans “Heartless Hearts”

FRESH NEWS FROM FRANCE

Boosie Badazz est un profil de rappeur assez particulier et donc assez intéressant. Le rappeur est souvent hyper gangsta, très street, il tourne des clips en prison, a eu de nombreux problèmes avec la justice à cause d’armes ou de stupéfiants, il rappe d’une manière qu’on croirait très arrogante, mais il est également capable de se livrer sur des thèmes très personnels, comme l’injustice ou les gens qu’il a perdu, de manière assez touchante et surprenante.

Cette fois, c’est aux disparus qu’il s’adresse, ou au mois à ceux qui ont morflé dans la rue, avec le clip de “Heartless Hearts”, extrait de son album “BooPac”.

Boosie Badazz en mode croque-mort triste

Dans le clip, on voit Boosie Badazz au milieu des bois, à pieds ou en corbillard assez imposant. Le rappeur accompagne un gros cercueil dans ce qui semble être son dernier voyage. Un périple qui le mène donc au milieu des arbres, avec une mise ne scène un peu macabre assez réussie, un clip au rythme assez lent, assez “lourd”.

Pour ce qui est du texte, Boosie y parle des drames qui ont eu lieu dans son coin, autour de Baton Rouge, en énumérant les blessures subies par la plupart de ses potes. Certains sont même décédés à cause de cette vie de rue, de cette pauvreté ambiante qui pousse les gens au pire. Un morceau assez surprenant pour celui qu’on prenait jusqu’ici, à tords, pour un gangsta rappeur: son approche de la vie de rue est bien plus complexe qu’on n’aurait pu le croire.

Du bon boulot!

Original Article
visit our friends from Rap2France

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Jay-Z sort le clip ”Family Feud” qui choque aux USA

Hip Hop Week In Review: Nicki Minaj, Nas & Ringing In 2018