in , ,

DAMSO – LITHOPEDION, L’ALBUM DE LA MATURITE

Date de Sortie : 15 Juin 2018
Label : 92i / Capitol Music France
Production : DSK On The Beat, Benjay, Junior Alaprod, Ikaz Boi, Nk.F, Ponko, Pyroman, Twinsmatic…
Featuring : Angèle

 

Tout artiste ayant connu un succès certain se retrouve souvent face à un dilemme : L’œuvre suivante ne doit pas trop se rapprocher de la précédente, – de peur que le public y voie un manque flagrant d’inspiration – mais elle doit aussi garder certains attirails qui ont fait sa réussite afin de prouver que celui-ci n’a pas perdu la main.

Le moins que l’on puisse dire est que Damso ne cesse de se réinventer tout en restant fidèle à lui-même, au point où on s’interroge sur sa recette tant il propose un album à la fois riche et différent des précédents tout en restant fidèle au style qu’on lui connait. Après la polémique concernant son éviction de la confection de l’hymne devant accompagner les Diables Rouges au Mondial russe, Damso a sans doute bénéficié d’une promotion inattendue rendant très attendu ce projet.

La cover

La cover a été conçue sur mesure à la demande du rappeur par Romain Garcin, photographe et infographe bien connu de la scène musicale belge (https://www.romaingarcin.com). Dans un décor ultra sombre, presque malaisant, on y voit une orbite, un œil au regard perçant. Des détails de la pupille laissent entrevoir des planètes en orbite dans une galaxie. Nous sommes là dans l’abstrait, le terrain de jeu de Damso.

Le titre

Lithopédion désigne un fœtus issu d’une grossesse extra-utérine, mort dans le sein de la mère. Mort dans un corps vivant, dans la mesure où le rappeur ne trouve pas de temps pour lui, entre studio et tournée. Tel pourrait être l’état d’esprit de Damso en composant cet album, qui d’après ses dires est le deuxième épisode d’une trilogie. Ipséité représenterait donc la « résistance » au succès et à son revers de médaille. Lithopédion quant à lui met en exergue l’acceptation de cette situation là. Le troisième épilogue pourrait être le recul par rapport à la réussite.

La coloration musicale du disque est très proche du précédent album, mais Damso a clairement décidé de pousser la chansonnette. Les titres « Festival de rêves », « William » ou « Dix Leurres » en sont les parfaites illustrations. Le très audacieux natif de Kin La Belle prend des risques. Il le dit d’ailleurs dans « Dix Leurres », mais le tout reste très contrôlé.

Dems a pris des risques sur les prods aussi.

Sur « Aux paradis » produit par Prinzly de Street Fabulous, il expérimente son flow sur de l’électro. L’homogénéité restera une question de goût. L’écriture cependant reste égale à elle-même, heureusement.

Damso aura certainement aussi surpris plus d’un en abordant des thèmes plutôt inattendus tels que la pédophilie sur le titre « Julien » dans lequel il décrit la vie d’un homme qui est attiré par des enfants, tout en soulignant que ça pourrait être un voisin ou un ami. Un titre qui donne des frissons.

« William » quant à lui fait beaucoup penser à « Peur d’être père » de son album précédent ; ici, le MC se livre.

Comme dans Ipséité on retrouve des sonorités congolaises sur le très entrainant « Même issue » qui est d’ailleurs à notre sens l’un des meilleurs titres de l’album tant met l’auditeur dans une ambiance à la fois festive –  par sa guitare bien rythmée – et mélanco-dramatique dans la thématique abordée. Le emcee y rend au pays qui l’a vu naître et qu’il continue d’aimer en dépit de tout, mais fustige la politique colonialiste des Etats occidentaux.

 

« Va dire à Florent qu’on n’est pas libre de penser (jamais)

Lobotomisés jusqu’à la monnaie des colonies françaises (CFA)

Afrique endettée, les crédits d’la liberté se paient à perpet’ (oui)

Toujours autant d’amour malgré les pillages, la guerre et la mort »

Lithopédion représente l’un des projets les plus consistants en matière de rap francophone en 2018 et répond ainsi aux attentes. À coup sûr un album à recommander.

 

By Neteru & Kakou Ananzé

What do you think?

1 point
Upvote Downvote

Total votes: 1

Upvotes: 1

Upvotes percentage: 100.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

YouTube’s Acquires “G-Funk” Documentary Featuring Warren G, Snoop Dogg, Ice Cube & More

Kanye West Defends Slavery Comments & Addresses Mental Health Struggles