Le temps d’un instant, Lord Esperanza a subjugué la chaîne Colors avec un inédit, déjà dévoilé hier sur les plateformes streaming, “Le temps des graviers”. C’est sur un fond violet pâle qu’un nouvel artiste francophone s’est rendu à Berlin. Là-bas, les locaux de Colors, une chaîne qui met à l’honneur le talent artistique européen, deviennent le passage obligatoire pour les étoiles montantes. Étroitement lié à sa voisine allemande, Paris occupe une place importante sur la chaîne. Cette fois-ci, c’est Lord Esperanza, fort d’un nouvel inédit, qui traverse la frontière pour sublimer l’Hexagone. Alternant un flow tantôt posé, tantôt plus vif, il laisse couler sa voix pour un refrain marquant et intriguant. La production, vaporeuse, rend l’interprétation saisissante. Une année scintillante pour Colors Lord Esperanza sera sûrement l’un des derniers représentants francophone, cette année, à emporter son élégance sur la chaîne. Laquelle qui, finalement peu en vogue en début d’année, est deve..
in

Lord Esperanza enchante les locaux de Colors avec “Le temps des graviers”

Le temps d’un instant, Lord Esperanza a subjugué la chaîne Colors avec un inédit, déjà dévoilé hier sur les plateformes streaming, “Le temps des graviers”.

C’est sur un fond violet pâle qu’un nouvel artiste francophone s’est rendu à Berlin. Là-bas, les locaux de Colors, une chaîne qui met à l’honneur le talent artistique européen, deviennent le passage obligatoire pour les étoiles montantes. Étroitement lié à sa voisine allemande, Paris occupe une place importante sur la chaîne. Cette fois-ci, c’est Lord Esperanza, fort d’un nouvel inédit, qui traverse la frontière pour sublimer l’Hexagone. Alternant un flow tantôt posé, tantôt plus vif, il laisse couler sa voix pour un refrain marquant et intriguant. La production, vaporeuse, rend l’interprétation saisissante.

Une année scintillante pour Colors

Lord Esperanza sera sûrement l’un des derniers représentants francophone, cette année, à emporter son élégance sur la chaîne. Laquelle qui, finalement peu en vogue en début d’année, est devenue une véritable plateforme de transition pour tout artiste souhaitant élever son art à l’échelle européenne. De plus, elle renvoie à merveille le talent d’une nouvelle génération, française et belge, portée par d’incroyables têtes d’affiche. Josman, Angèle, Dinos, Lomepal, Roméo Elvis ou encore Lord Esperanza en sont les parfaits exemples. 2019 sera définitivement l’année des couleurs européennes.

À lire aussi : Orelsan et Lomepal dévoilent leur furieux feat “La vérité” sur la scène de Bercy

Cet article Lord Esperanza enchante les locaux de Colors avec “Le temps des graviers” est apparu en premier sur Interlude.

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

The Playground #2 est en ligne : 62 pages de NBA à savourer !

#DXCLUSIVE: Charles X Preps Fans For “EID2” Album With “Prozac” Single