in ,

Snoop Dogg toujours fidèle à lui-même sur son nouvel album, I Wanna Thank Me [Stream]

Le plus grand fan de Snoop Dogg n’est autre que lui-même, et il le prouve avec son nouvel album, I Wanna Thank Me.

Vous vous souvenez de ce jour où Snoop Dogg a été intronisé parmi les légendes du Hollywood Walk of Fame ? De son discours génial et invraisemblable qui a suivi ? Et bien de tous ces événement a germé l’idée d’un projet. I Wanna Thank Me, un dix-huitième album dans lequel le rappeur de Long Beach s’auto-congratule pour ses plus de vingt-cinq ans de carrière. Il n’y a qu’à regarder la pochette où il pose lui avec ses multiples alter ego artistiques… Criez à l’égocentrisme si vous voulez, mais le Dogfather du rap mérite amplement sa place.

Merci Snoop Dogg

Outre les quelques singles dévoilés au compte-gouttes avant la sortie, il était difficile de deviner par avance où il comptait nous emmener, tant il a touché à tout, tout au long de son demi-siècle d’activité. Par exemple, avec « Countdown« , nous avions droit à une sorte de retour à ses racines west coast tandis qu’avec le titre « Do It When I’m In It« , D O Double G jouait plutôt la carte du reggeaton. Enfin, son dernier clip « One Blood, One Cuzz » est plus chill et rend hommage au regretté Nipsey Hussle.


C’est justement la force de cet album. Une sorte de cocktail qui retrace en 22 titres, toutes les influences musicales de l’Oncle Snoop. Hip-hop, funk, electro, gospel, tout est là. Il y a aussi le morceau « So Misinformed » qui sonne clairement reggae et sample le classique de Bob Marley « Get Up, Stand Up ».

Parmi les invités venus s’asseoir autour de la table du seigneur, on trouve entre autres YG, Mustard, Chris Brown, Slick Rick, Swizz Beatz, Jermaine Dupri, Trey Songz, ou encore Ozuna. Aucune trace cependant de ses potes du 213 et de Tha Dogg Pound, ni de son mentor Dr. Dre malheureusement. Le seul de ses camarades d’hier répondant à l’appel n’est autre que Nate Dogg, ressuscité le temps d’un morceau. Une belle surprise puisqu’il faut remonter à 2006 et à l’album Tha Blue Carpet Treatment, pour voir le crooner et le rappeur officier ensemble sur le morceau « Crazy ». Et oui 13 ans déjà.

Sans plus attendre, délectons-nous de cette nouvelle livraison signé Snoop Dogg. Car il a beau le pitre sur Instagram et s’enfumer la tête toute la journée, il carbure toujours autant en studio. Qui peut s’asseoir à sa table et dire « j’ai une meilleure longévité dans le rap game que toi ? Qui les amis ?

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Migos et son label Quality Control veulent reprendre le contrôle des rues et du rap game [Stream]

Comme promis, Drake & Swae Lee régalent avec le single « Won’t Be Late »