in ,

Voici les plus gros vendeurs du rap américain depuis 1987

Après avoir partagé les ventes des rappeurs français depuis 1995, le rédacteur en chef du site Le rap en france Stéphane Fortems s’attaque au rap américain. A travers un graphique dynamique, il dévoile ainsi qui sont les plus gros vendeurs d’albums depuis 1987. Et certains trustent le classement un paquet d’années.

De Beastie Boys à Eminem

Le journaliste choisit de commencer son classement en 1987, soit à peu près au moment où le hip-hop commence à connaitre un succès grand public. D’abord à travers les Beastie Boys, premiers jusqu’en 1990 puis MC Hammer, l’entertainer d’Oakland. En deux ans, de 1995 à 1997, la figure de Tupac émerge, pour ne lâcher la tête qu’en 2010. Date de l’avènement d’Eminem, qui s’installe largement sur le trône jusqu’à aujourd’hui. Le trio de tête actuel : Eminem, 2pac et Jay-Z.

Outre les premiers rangs, beaucoup d’autres lignes de ce classement révèlent des tendances fortes en creux. Par exemple, la progression constante de Snoop Dogg depuis 1993 où la présence au milieu des années 1990 d’artistes aujourd’hui tombés dans le quasi anonymat comme le groupe SaltnPepa et le texan Vanilla Ice. La place de Nelly au début des années 2000 rappelle à quel point il fut un artiste important de cette époque.

On repart pour un tour avec les ventes du rap US depuis 1987. Ici, on ne prend en compte que les albums (même posthumes pour qui vous savez) pour des raisons de clarté. pic.twitter.com/saGGJFDBUf

— Stéphane Fortems (@StephFortems) 14 avril 2019

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce que doit faire un musicien pour toucher 100€

Daz Dillinger échappe à la prison pour possession et vente de marijuana